Renconte vers les Mystères-Zen & Zénitude

Renconte vers les Mystères-Zen & Zénitude

L'AMOUR, C'EST UNE ONDE DE BONHEUR EN COURS DE MATERIALISATION (SAN ANTONIO) FREDERIC DARD
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ma vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Prue655
Admin
avatar

Messages : 241
Points : 911
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 55
Localisation : Belgique Namur

MessageSujet: Ma vie    Mar 11 Jan - 20:41

je voudrais vous expliquer ma souffrances ma vie ma ete que douleur mensonges
j' en ai marre de ma vie je voudrais que ca s'arrete ne plus avoir les problemes que j' ai je voudrais que ma vie revienne normal ne plus avoir de problemes avec le spj et ne plus avoir des problemes avec mes deux ainer si vous savez la vie que j ai eu vous ne me critiquerai pas je veut que long me laisse tranquille et continuer ma vie je veut ma vie normal.
Sa commencé en 2004 quand la mere de Noel mon conjoint est décédé puis sa continuer avec mon frere jules tomber malade du brocoplumonie et a et hopitalisé il est décédé le 20//12/2005 puis mon fils Bernard a eu un accident il ses fait renversé d'un cyclomoteur a richelle pres de chez mes parent mon prevenu j' ai manquer de le perdre
puis sa a continuer avec mon pere en 2007 puis en 2008 il a eux un monocide de carbonne a la maison j' ai manquer de passer de l' autre coté avec mes fille
Puis sa a continuer nous avons apris le décés de mon beau-pére au mois d'aout 2008
En 2009 ses maman qui ses casse le col puis sa ete pareil pour papa
si il a une justice ca doit s'arreter et je vient de perdre mon frere ainé en 2011 je ne peut plus vivre comme ca merci de m' avoir lu

_________________





Dernière édition par prue655 le Mer 4 Jan - 22:55, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://61-07-18.prodiscussion.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ma vie    Lun 8 Aoû - 14:59

Ma pauvre, tu n'a pas eu de chance toi non plus, j'espère de tout coeur que tu vas entrer dan une nouvelle période plus épanuissante et avec moins ou pas du tout de souffrance. En ce moment j'ai le moral à zero moi aussi parce que ma maman est décédé éle jour de mon annivrsaire, c'est d'ailleurs pourquoi je ne le mentionne plus sur les forums , mais çà n'a rien de comparable avec toi, même si tout n'a pas été formidable pour moi non plus, je le raconterai un joiur......

je te souhaite tous le courage du monde et t'envoie mes plus belles pensées de soutien...

gros bisous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: une vie à Limoges   Lun 8 Aoû - 16:15

c'est arrivé un jour.....un petit embryon de 900g pressé de quitter son cocon liquide et de voir le monde terrestre dans tout e sa splendeur (tout au moins le ceoyait-il!) décida de pousser la porte qui lui cachait ces merveilles, bien qu'il n'ait pas, et de loin, achevé sa finition.
celle qui le portait depuis 7 mois se hâta de se rendre à la clinique d'accouchement de Limoges pour lui donner la vie, presaue au détriment de la sienne, d'ailleurs... elle s'appelait Simone et c'était ma maman.....
le médecin lui avait dit su'elle avait des jumeaux mais lorsque le premier apparut, les infirmières n'en crurent pas leurs yeux: imaginez un monstre couvert d'écailles et sans forme définie, mort depuis trois semaines déjà....impossible de déterminer si c'était un garçon ou une fille...
puis la deuxième pointa le bout de son petit nez: elle respirait à peine et tenait dans une boîte à chaussures, ce fut d'ailleurs son premier berceau pour le transport jusqu'à l'hôpital où ele resta 56 jours en couveuse...son papa , muni d'un laisser-passer permanent venait tous les jours voir la "petite" en sortant du travail.
jusq'à lâge de 5 ans, elle ne pouvait dormir la nuit et ses parents se relayaient pour la bercer sans cesse jusqu'au jour où l'asthme dont elle devait souffrir toute sa vie se déclara et épouvanta ses parents qui ne le conaissaient pas!
Sa scolarité fut en dent de scie, car elle était souvent en crise donc absente même si sa maman lui faisit les cours pour la maintenir à niveau.... enfin aprrès 3 redoublements, elle eut quand même son bac de comptabilité à 21 ans et se mit à passer des concours administratifs; Elle en réussit plusieurs, ce qui lui permit d'aller travailler non loin de chez elle, alors que son père, jeune retraité, s'occupait avec sa femme de la mère de celle ci devenue une plante....cela dura dix ans jusqu'au décès de la grand- mère que la "gamine" adorait....
vint alors une période d'amélioration de sa santé qui lui valut quelque sorties avec une collègue qu'elle prit pour une amie...
l'ex-femme d'un cousin était aussi très proche d'elle : du même âge à trois mois près, elle étaient confidentes et c'était toujours une fête lorsqu'elle passaient des moments ensemble!
puis vint l'année 2006 où le bonheur tranquille de la famille vola en éclats... (suite au prochain numéro si çà vous dit...)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ma vie    Lun 8 Aoû - 16:20

début janvier, la maman alors âgée de 81 ans se plaignit d'e sa cuisse gauche et très vite se retrouva en fauteuil roulant car elle ne pouvait plus marcher; ce fut ainsi, assise dans son fauteuil qu'elle fit sauter sa crêpe et fêta son anniversaire le 2 févier...
le 7, elle rentrait en clinique pour quelques jours d'examens, ceux-cidevinrent des mois puis qu'elle nne retrouva défintivement sa maison que le 18 mai... mais j'anticipe....
donc le 7 février elle rentre en clinique pour une série d'examens dans lesquels les médecins ne décèlent rien qui pourrait la faire autant souffir.. enfin, une irm done la clé du mystère: une fissure de la hanche: première opération réussie mais huit jours après premier déboîtage, il y en aura quatre qui se succéderont jusqu'au changement de prothèse fin avril...en mars, bref sejour à la maison entre deux déboîtages: cinq jours après, le papa, victime d'une gastro-entérite qui le fait se tordre de douleur sur le canapé, se retrouve avec sa femme en clinique, emmenés par les pompiers à la suite de la chute de la maman, relevée de sa chaise percée par son aide-soignante et l'ayant entraînée à tere avec elle. heureusement ce coup-là, la prothès a tenu.....bon, je me retrouve seule à la maison ce qui ne m'était jamais arrivé....je m'en tire à peu près bien, jusqu'au 18 mai ou je les retrouve tous les deux chez nous..en juin maman se plaint de son dos cette fois et le médecin de la maison de convalescence où ils ont pasé un mois environ lui prescrit une vertébroplastie, donc retour à l'hôpital cette fois pour une nouvele opération et unre nouvelle anesthésie. nous sommes à la sixième...en deux jours, l'affaire est faite et elle rentre à la maison ....quatre jours après nous partons sur les conseils des mèdecins comme prévu à Arcachon pour nos vacances annuelles.
Maman marcheà peine car, lors du changement de prothèse, le chirurgien lui a mis sans jambe de travers! Elle restera à l'appartement tout le séjour mais respirera quand même l'air du bassin grâce à la grande baie vitrée toujours ouverte...
retour à Limoges, début août.... vers la fin du mois, maman debout devant mon père près du gaz pour gôuter des tomates farcies, s'effondre soudain: hanche droite cassée! nouvele opération, sous péridurale cette fois mais 7ème anesthésie quand même...tout se passe bien, la jambe est droite, et le cinquième jour , départ pour Amélie les bains où j'effectue une cure contre l'asthme...les trois semaines se passent relativement bien, maman ne peut pas sortir encore mais nous sommes ensemble et c'est le principal!
a la fin de la cure nous reprenons la route de Limoges. Nous sommes déjà en octobre et nous commençons à penser aux fêtes de fin d'année qui se passent très calmement.
2007 sera l'objet d'un troisième épisode, si vous êtes d'accord...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ma vie    

Revenir en haut Aller en bas
 
Ma vie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Renconte vers les Mystères-Zen & Zénitude :: BUREAU D'INDENTITE :: La souffrances-
Sauter vers: