Renconte vers les Mystères-Zen & Zénitude

Renconte vers les Mystères-Zen & Zénitude

L'AMOUR, C'EST UNE ONDE DE BONHEUR EN COURS DE MATERIALISATION (SAN ANTONIO) FREDERIC DARD
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 CHANGER LA PAILLE EN OR / - Jack Kornfield

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MichèleM

avatar

Messages : 15
Points : 40
Date d'inscription : 23/08/2010
Age : 69
Localisation : BELGIQUE

MessageSujet: CHANGER LA PAILLE EN OR / - Jack Kornfield   Mer 25 Aoû - 14:30

CHANGER LA PAILLE EN OR / - Jack Kornfield

Une démarche spirituelle authentique ne consiste pas à éviter les difficultés mais à apprendre l'art de se tromper consciemment et de soumettre ses erreurs au pouvoir transformateur de son coeur.
Toute vie spirituelle implique une succession de difficultés parce que toute vie ordinaire comporte une succession de difficultés - ce que le Bouddha appelait les inévitables souffrances de l'existence.

Cependant, dans une vie éclairée par la spiritualité, ces inévitables difficultés peuvent constituer la source de notre éveil et d'une sagesse, d'un équilibre, d'une compassion toujours plus profonds.
Sans cette perspective, nous nous contenterons de supporter nos souffrances, accablés par notre lourd fardeau.
Lorsque nous suivons un chemin spirituel digne de ce nom, nos souffrances parfois semblent augmenter parce nous n'essayons plus de les éluder ni de fuir notre propre regard. Dès lors que nous ne cédons plus à nos habitudes de fantasme et d'évasion, il ne nous reste plus qu'à faire face aux problèmes et aux contradictions effectifs de notre vie.
Lorsqu'on entreprend d'aimer, de s'éveiller, de devenir Libre, on est inévitablement confronté à ses propres limitations. Quand on regarde en soi-même, on distingue mieux ses conflits et ses peurs non examinés, ses fragilités et sa confusion, ce qui n'est pas toujours confortable.
Quand nous faisons le calme en nous-même pendant la méditation, notre manière habituelle de réagir aux difficultés devient encore plus évidente. Ce n'est pas en tentant de déplacer les événements que nous trouverons le bonheur et l'éveil mais en transformant notre attitude envers eux.
Il existe une pratique nommée Transformer les difficultés en chemin.
Elle consiste à utiliser consciemment les souffrances importunes, les afflictions de notre vie, nos luttes avec nous-mêmes et avec le monde qui nous entoure pour les transformer en un terreau nourricier de notre patience et de notre compassion, pour en faire un lieu où nous développerons une plus grande liberté et notre véritable nature de Bouddha.
Dans le même esprit, le poète Persan Rûmi mentionne dans ses écrits un prêtre qui prie pour les voleurs et les agresseurs. Pourquoi ?
'Parce qu'ils m'ont fait de bien grandes faveurs. Chaque fois que je tourne encore une fois vers les choses qu'ils convoitent, je tombe sur eux. Ils me rouent de coups et me laissent sur le pavé et je me rends compte à nouveau que ce qu'ils désirent n'est pas ce que je désire. Quiconque vous oblige à retourner à l'Esprit, pour quelque raison que ce soit, soyez-lui-en reconnaissant. Inquiétez-vous plutôt des autres qui vous offrent un confort délectable, vous éloignant de la prière'.
Très souvent, notre force d'âme est affermie, en premier lieu, parce ce qui nous conduit à affonter nos limites et nos difficultés les plus grandes.Cependant, même sans chercher les difficultés, même sans être astreint à des tâches harrassantes ou particulières, les épreuves ne manqueront pas. Les inclure dans notre pratique demande un grand courage de l'esprit et du coeur. Un maître a dit à ce propos : 'Seul un guerrier spirituel peut supporter courageusement le chemin de la connaissance. La différence essentielle entre un homme ordinaire et un guerrier spirituel réside en ceci que le guerrier spirituel considère toute chose comme un défi, tandis qu'un homme ordinaire considère toutes choses comme une bénédiction ou une malédiction'.
Les difficultés, les peines et les soucis que nous affrontons nous donnent l'occasion de découvrir concrètement la force de notre pratique. Mère Térésa appelait la souffrance 'Rencontrer le Christ sous son déguisement d'affliction'.
Le coeur possède le pouvoir d'affronter n'importe quelle situation difficile et de la transformer en une opportunité incomparable. Ce pouvoir est le fruit d'une pratique sincère. Une telle liberté et un tel amour sont l'accomplissement de la vie spirituelle.
Le Bouddha disait : 'De même que les grands océans ont tous la même saveur, celle du sel, les enseignements de la Voie authentique possèdent tous la même saveur, celle de la Liberté'.
Cette liberté naît de notre capacité à tirer parti de toute forme d'énergie, toute difficulté qui se présente.
Nous commencerons à trouver cette liberté dans les circonstances ordinaires de notre existence et si nous considérons celle-ci comme le champ même de notre pratique.
Face aux difficultés quotidiennes, posons-nous la question suivante : ces difficultés nous apparaissent-elles comme une malédiction, comme l'effet regrettable du destin ? Les maudissons-nous ? Prenons-nous la fuite ? Sommes-nous submergés par le doute et la peur ? Comment entreprendre un travail sur les réactions que nous découvrons en nous-mêmes ?
Souvent, nous ne voyons que deux façons d'aborder nos problèmes. La première est de les refouler, de les nier, de nous efforcer de remplir notre vie uniquement de lumière, de beauté et de nobles sentiments. Notre deuxième stratégie consiste à faire exactement le contraire. Nous laissons libre cours à nos réactions, nous extériorisons sans retenue les émotions provoquées par chaque situation.
Que nous reste-t-il alors ? La troisième possibilité réside dans la force d'un coeur alerte et vigilant. Nous pouvons inclure ces difficultés dans notre méditation pour faire progresser notre vie spirituelle.
Le poète Rûmi disait "Le mental et le corps portent des fardeaux différents et demandent des attentions différentes. Trop souvent, nous faisons porter le bât à Jésus et nous laissons l'âne gambader dans le pré".
Nous devons à nos difficultés et à nos souffrances notre attention la plus compatissante. De même que l'alchimie peut transformer le plomb en or, de même, lorsque nous plaçons le plomb de nos difficultés, qu'elles soient du corps, du coeur ou de l'esprit, au centre de notre pratique, elles peuvent s'éclairer, s'illuminer.
Généralement, cette tâche ne nous attire pas mais c'est celle qui nous incombe.Dans tous les aspects de la vie, la faculté de transformer la paille en or que nous trouvons est déjà là, dans notre coeur. Il nous faut seulement une attention empreinte de respect, une volonté de tirer les leçons de nos difficultés.
Souvent, nos apparentes faiblesses peuvent nous enseigner une nouvelle approche. Ce que nous faisons bien, ce qui nous a permis de développer au mieux notre confiance en nous-mêmes peut devenir machinal, nous apportant un faux sentiment de sécurité.
Ce n'est pas là que notre vie spirituelle pourra le mieux s'épanouir.
Là où nous pouvons le plus directement nous ouvrir au mystère de la vie, c'est dans ce que nous ne faisons de pas bien, sur le terrain de nos luttes et de notre vulnérabilité. Là, la soumission et le lâcher-prise nous sont constamment demandés ; lorsqu'on se permet de devenir vulnérable, on peut voir apparaître quelque chose de neuf en soi-même.
En prenant le risque de l'inconnu, on trouve le sens même de la vie. Et, chose plus remarquable encore, c'est souvent là, enfoui sous le problème, la faiblesse elle-même, qu'on découvre ce qu'on recherchait.Méditation : Une réflexion sur la difficulté

Demeurez assis(e) tranquillement, sentez le rythme de votre respiration, laissez le calme et la réceptivité s'établir en vous.
Ensuite, pensez à un problème que vous affrontez dans votre pratique spirituelle ou dans n'importe quel aspect de votre vie.
En percevant ce problème, observez comment il affecte votre corps, votre coeur et votre mental.
Tout en ressentant cela avec attention, posez-vous quelques questions et prêtez intérieurement l'oreille à la réponse :
Comment ai-je traité ce problème jusqu'ici ?
Comment ma réaction vis-à-vis de lui m'a-t-elle fait souffrir ?
A quoi me demande-t-il de renoncer ?
Quelle part de souffrance est inévitable, et constitue le lot que je dois accepter ?
Quelle grande leçon pourrait-il m'enseigner ?
Quels sont l'or, la valeur dissimulés dans cette situation ?
Si vous réfléchissez à vos difficultés de cette manière, la compréhension et l'ouverture viendront tout doucement.
Prenez votre temps.
Comme pour toutes les méditations, il peut être utile de répéter celle-ci plusieurs fois, en cherchant chaque fois à entendre des réponses plus profondes de votre corps, de votre coeur, de votre esprit.

tous les êtres comme éveillés
Une réflexion traditionnelle (et parfois humoristique) peut être employée pour modifier notre rapport aux difficultés.
L'image utilisée dans cette méditation peut aisément être développée et appliquée à notre vie quotidienne.
Imaginez que la terre est peuplée de Bouddhas, que chaque être sans exception que vous rencontrez est éveillé, sauf un, qui n'est autre que vous-même !
Imaginez qu'ils sont tous ici pour vous instruire.
Les actions de tous ceux que vous rencontrez n'ont d'autre but que de vous aider de vous fournir les enseignements et les difficultés mêmes dont vous avez besoin pour vous éveiller.
Voyez les leçons qu'ils vous offrent.
Remerciez-les intérieurement.
Pendant toute une journée ou toute une semaine, continuez à développer cette image d'être entouré de maîtres éveillés.
Voyez de quelle manière cela modifie votre perspective tout entière de l'existence.
Périls et promesses de la vie spiriruelle - Jack Kornfield
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unefamilledelumiere.forums-actifs.com/
 
CHANGER LA PAILLE EN OR / - Jack Kornfield
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jack Kornfield : un bouddhiste occidental (1 et 2/2)
» Jack London
» l'Amour peut tout changer, tout purifier.
» Comment changer un nom difficile à porter
» Réforme de l'enseignement professionnel: ce qui va changer...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Renconte vers les Mystères-Zen & Zénitude :: BIBLIOTHEQUE & VIDEOTHEQUE :: Texte et Citation-
Sauter vers: